Inscription 2022-2023 Section Handball

Les créneaux pour les inscriptions et réinscriptions à notre section handball sont ouverts :
3 dates sont proposées à la salle de la Chesnaie, route de nort sur erdre

– Le samedi 9 juillet de 10h00 à 12h00
– Le samedi 27 août de 10h00 à 12h00
– Le samedi 3 septembre de 10h00 à 12h00

N’hésitez pas à venir et à nous contacter si vous avez des questions

Ouverts à tous à partir du CP, entraînements les mercredi après midi à partir de 15h15 et jusqu’à 20h00 pour les filles. L’école de hand aura elle lieu le samedi matin de 11h00 à 12h00

Peut être une image de une personne ou plus et texte qui dit ’Inscriptions saison 2022-2023 గరకి Handbalf NOSHB, ehandball depuis 1995 :6244061@ffhandball.ne 0682335621 @Nozayhand Gnozay handball Salle de la Chesnaie, route de Nort sur Erdre -samedi 9 juillet de 10h 12h -samedi 27 août de 10h à 12h -samedi 3 septembre de 10h à 12h Pour toutes informations n'hésitez pas à nous contacter ou à venir nous rencontrer lors des permanences!’

Fin de saison pour nos EMS

Peut être une image de 3 personnes, personnes debout et intérieur

Fin de saison pour les Écoles Multi-sports
Samedi dernier se déroulait notre rencontre des écoles multi-sports ayant réuni une quarantaine d’enfants.
Cette matinée a permis de revoir les activités vues dans l’année mais également aux enfants non adhérents de découvrir les EMS
Un grand merci aux enfants et aux parents présents pour ce super moment
Pour rappel, ce mercredi 29 juin se tiendra la deuxième permanence d’inscription pour la saison prochaine à la Maison des Associations de 17h à 18h30

La grande fête du BMX est de retour ce samedi à Moque-Souris (Ouest France)

Après les deux ans sans être programmée, la compétition proposée par le club de BMX de Nozay revient ce samedi 25 juin, toujours en semi-nocturne. Une discipline qui prend de plus en plus d’ampleur chaque année. L’occasion aussi de revenir sur l’avenir du club.

Les pilotes du NOS BMX portent haut les couleurs du club cette saison.

Avec ses 95 licenciés, le NOS BMX, le club de BMX de Nozay, n’a pas eu d’effet Covid. Sport de plein, la discipline est de plus en plus prisée. Et pour finir la saison en beauté, le club organise depuis plusieurs années une semi-nocturne. Plus de 200 pilotes de la région et des régions avoisinantes sont attendus samedi 25 juin, sur la piste de Moque-Souris. Quatre-vingt bénévoles seront mobilisés.

Une compétition de draisiennes

« C’est un vrai spectacle, déclare Simon Lépine, coprésident du NOS BMX, qui s’exprime au nom du bureau dans son ensemble. On attend près d’un millier de spectateurs. » Les premiers essais débuteront à 15 h pour un début des courses à 17 h avec neuf catégories. « Cette année, il y aura une nouveauté avec une course de draisiennes pour les tout-petits, de 3 à 4 ans. » En effet, le club propose depuis la rentrée de septembre, une section de baby BMX, sept pilotes y ont participé toute la saison.

La soirée, entièrement gratuite pour le public, se terminera par un feu d’artifice, offert par la municipalité de Nozay. Ça sera aussi l’occasion de rappeler que le Département de Loire-Atlantique et la Région des Pays de la Loire accueilleront cet été deux compétitions d’envergure à La Beaujoire, sur une piste éphémère : les championnats de France du 15 au 17 juillet, puis le Mondial du 25 au 30 juillet. Deux pilotes du NOS sont d’ailleurs qualifiés pour la compétition nationale.

Une bonne saison

« La saison s’est bien passée, avec onze médailles au championnat départemental à La Turballe, dont deux titres, et deux pilotes qualifiés pour le Trophée de France à Sarzeau (Morbihan) », ajoute Simon Lépine. Un club qui ne fonctionne qu’avec des bénévoles, notamment parmi les entraîneurs. « Le club grandit, et nous allons devoir trouver des solutions pour pouvoir accueillir de nouveaux licenciés », admet le coprésident au nom du bureau.

Quid de la piste actuelle ?

Depuis plusieurs années, l’association réclamait aussi une nouvelle piste, plus moderne, avec de l’enrobé. Ce que reconnaît la Ville. « Historiquement, la piste avait été conçue par des bénévoles, se souvient Jean-Claude Provost, maire de Nozay. Le terrain avait été donné par un adjoint, Eugène Lebreton. Elle a vieilli c’est sûr. Nous avions émis l’idée avec la communauté de communes, qui a la compétence activités sportives, de créer une nouvelle piste, budgétisée à 450 000 €. »

C’est sur le choix du lieu, à Treffieux, à l’emplacement de l’actuel stade de football, qu’une petite polémique a enflé entre les élus, le club et des riverains du site. Car il était impossible d’agrandir la piste de Nozay, proche de la 4 voies, le PLU l’interdisant. « Les riverains, à Treffieux, craignaient le bruit qu’aurait pu occasionner cette piste, notamment avec la grille de départ, ce qui a entraîné une signature d’une pétition, rappelle Didier Bruhay, maire de Treffieux et vice-président de la comcom de Nozay, en charge du dossier. Il y avait aussi la question de la butte qui aurait été trop près des maisons. »

Le club restera à Nozay

Au final, l’idée a été totalement abandonnée et la viabilité du club a été remise en question. « J’avais envoyé un courrier en indiquant qu’on continuerait d’entretenir la piste jusqu’à la nocturne, déclare le maire de Nozay. Les relations se sont depuis apaisées. Nous avons fait venir des responsables de la commission BMX du comité des Pays de la Loire et des techniciens pour voir ce qu’on pouvait envisager sur la piste. Le principal problème, c’est le premier virage, dangereux et qui occasionne des chutes. La commission a proposé des aménagements en disant qu’on pouvait toujours rouler dessus, et ces travaux se feront en régie. »

Avec ses 95 licenciés, le NOS BMX, le club de BMX de Nozay, n’a pas eu d’effet Covid. Sport de plein, la discipline est de plus en plus prisée. Et pour finir la saison en beauté, le club organise depuis plusieurs années une semi-nocturne. Plus de 200 pilotes de la région et des régions avoisinantes sont attendus samedi 25 juin, sur la piste de Moque-Souris. Quatre-vingt bénévoles seront mobilisés.

Une compétition de draisiennes

« C’est un vrai spectacle, déclare Simon Lépine, coprésident du NOS BMX, qui s’exprime au nom du bureau dans son ensemble. On attend près d’un millier de spectateurs. » Les premiers essais débuteront à 15 h pour un début des courses à 17 h avec neuf catégories. « Cette année, il y aura une nouveauté avec une course de draisiennes pour les tout-petits, de 3 à 4 ans. » En effet, le club propose depuis la rentrée de septembre, une section de baby BMX, sept pilotes y ont participé toute la saison.

La soirée, entièrement gratuite pour le public, se terminera par un feu d’artifice, offert par la municipalité de Nozay. Ça sera aussi l’occasion de rappeler que le Département de Loire-Atlantique et la Région des Pays de la Loire accueilleront cet été deux compétitions d’envergure à La Beaujoire, sur une piste éphémère : les championnats de France du 15 au 17 juillet, puis le Mondial du 25 au 30 juillet. Deux pilotes du NOS sont d’ailleurs qualifiés pour la compétition nationale.

Une bonne saison

« La saison s’est bien passée, avec onze médailles au championnat départemental à La Turballe, dont deux titres, et deux pilotes qualifiés pour le Trophée de France à Sarzeau (Morbihan) », ajoute Simon Lépine. Un club qui ne fonctionne qu’avec des bénévoles, notamment parmi les entraîneurs. « Le club grandit, et nous allons devoir trouver des solutions pour pouvoir accueillir de nouveaux licenciés », admet le coprésident au nom du bureau.

Quid de la piste actuelle ?

Depuis plusieurs années, l’association réclamait aussi une nouvelle piste, plus moderne, avec de l’enrobé. Ce que reconnaît la Ville. « Historiquement, la piste avait été conçue par des bénévoles, se souvient Jean-Claude Provost, maire de Nozay. Le terrain avait été donné par un adjoint, Eugène Lebreton. Elle a vieilli c’est sûr. Nous avions émis l’idée avec la communauté de communes, qui a la compétence activités sportives, de créer une nouvelle piste, budgétisée à 450 000 €. »

La piste de Moque-Souris, à Nozay, accueillera cette semi-nocturne et plus de 200 pilotes ce samedi 25 juin. | NOS BMX

C’est sur le choix du lieu, à Treffieux, à l’emplacement de l’actuel stade de football, qu’une petite polémique a enflé entre les élus, le club et des riverains du site. Car il était impossible d’agrandir la piste de Nozay, proche de la 4 voies, le PLU l’interdisant. « Les riverains, à Treffieux, craignaient le bruit qu’aurait pu occasionner cette piste, notamment avec la grille de départ, ce qui a entraîné une signature d’une pétition, rappelle Didier Bruhay, maire de Treffieux et vice-président de la comcom de Nozay, en charge du dossier. Il y avait aussi la question de la butte qui aurait été trop près des maisons. »

Le club restera à Nozay

Au final, l’idée a été totalement abandonnée et la viabilité du club a été remise en question. « J’avais envoyé un courrier en indiquant qu’on continuerait d’entretenir la piste jusqu’à la nocturne, déclare le maire de Nozay. Les relations se sont depuis apaisées. Nous avons fait venir des responsables de la commission BMX du comité des Pays de la Loire et des techniciens pour voir ce qu’on pouvait envisager sur la piste. Le principal problème, c’est le premier virage, dangereux et qui occasionne des chutes. La commission a proposé des aménagements en disant qu’on pouvait toujours rouler dessus, et ces travaux se feront en régie. »

Rassuré, le club va bien continuer ses activités sur cette piste la saison prochaine. « Il va nous falloir évoluer au sein de la structure, trouver des solutions pour continuer de faire évoluer le club, notamment au niveau de l’encadrement », atteste le bureau du NOS. Avec pourquoi pas, un salarié à l’avenir.

Samedi 25 juin, à partir de 15 h, sur la piste Moque-Souris. Parking et restauration, entrée gratuite.

Article Ouest France

Le club de football est fier de la saison accomplie (Ouest France)

Angélique Doucet, la présidente de la section football du Nozay omnisports, évoque l’année accomplie et l’évolution prometteuse de son club.

Pauline Courcoul, secrétaire, Angélique Doucet, présidente, Frédéric Durand, vice-président et Franck Mocquard, trésorier.

Après une année réussie pour le club de football relié au Nozay omnisport (NOS), Angélique Doucet, présidente du club, revient sur les succès de l’année et partage son enthousiasme pour la saison prochaine.

Quelle place le club tient-il au sein du Nozay omnisports et quelles sont ses caractéristiques ?

Avec ses 250 licenciés, il se situe à la deuxième place en termes d’effectif, juste après le club de remise en forme qui en compte le double. Notre section a la particularité d’entretenir des liens étroits avec le Nozay omnisports, une association qui regroupe une quinzaine de sections. Plusieurs membres du NOS interviennent déjà, dès la saison prochaine, dans le cadre des entraînements des jeunes. C’est le cas de Jonathan Chédotal, coordinateur administratif et sportif, de Chloé Lebuzullier, en service civique et de deux jeunes apprentis éducateurs sportifs, Élie Marsac et Gurvan Le Goff, ils auront dans leur emploi du temps une part réservée à l’entraînement et au coaching des jeunes.

Mais le dynamisme de notre club repose essentiellement sur l’investissement grandissant de nos joueurs seniors dans l’encadrement des plus jeunes. Ils sont présents, autant que possible, auprès d’eux pour leur inculquer les valeurs de respect et de solidarité qui fondent l’identité de la section.

Quel bilan sportif tirez-vous de la saison écoulée ?

Un bilan globalement positif. Notre équipe première attend une éventuelle montée en première division. Les deux autres équipes seniors ont terminé leur championnat en haut du tableau. Chez nos jeunes, on enregistre une belle progression avec des victoires remportées dans les tournois régionaux. Tous ces résultats sont la conséquence de l’assiduité de nos joueurs aux entraînements et de leur adhésion à nos projets éducatifs et sportifs.

Après une année réussie pour le club de football relié au Nozay omnisport (NOS), Angélique Doucet, présidente du club, revient sur les succès de l’année et partage son enthousiasme pour la saison prochaine.

Quelle place le club tient-il au sein du Nozay omnisports et quelles sont ses caractéristiques ?

Avec ses 250 licenciés, il se situe à la deuxième place en termes d’effectif, juste après le club de remise en forme qui en compte le double. Notre section a la particularité d’entretenir des liens étroits avec le Nozay omnisports, une association qui regroupe une quinzaine de sections. Plusieurs membres du NOS interviennent déjà, dès la saison prochaine, dans le cadre des entraînements des jeunes. C’est le cas de Jonathan Chédotal, coordinateur administratif et sportif, de Chloé Lebuzullier, en service civique et de deux jeunes apprentis éducateurs sportifs, Élie Marsac et Gurvan Le Goff, ils auront dans leur emploi du temps une part réservée à l’entraînement et au coaching des jeunes.

Mais le dynamisme de notre club repose essentiellement sur l’investissement grandissant de nos joueurs seniors dans l’encadrement des plus jeunes. Ils sont présents, autant que possible, auprès d’eux pour leur inculquer les valeurs de respect et de solidarité qui fondent l’identité de la section.

Quel bilan sportif tirez-vous de la saison écoulée ?

Un bilan globalement positif. Notre équipe première attend une éventuelle montée en première division. Les deux autres équipes seniors ont terminé leur championnat en haut du tableau. Chez nos jeunes, on enregistre une belle progression avec des victoires remportées dans les tournois régionaux. Tous ces résultats sont la conséquence de l’assiduité de nos joueurs aux entraînements et de leur adhésion à nos projets éducatifs et sportifs.

 Comment envisagez-vous la saison prochaine ?

Avec sérénité et une certaine impatience. Nous semons depuis près de dix ans ce qui nous semble être de bonnes graines. Nous avons hâte d’en récolter les fruits ! Les bons résultats de cette année ne peuvent que nous autoriser cet optimisme. La stabilité d’un encadrement compétent devrait aussi permettre à nos jeunes d’élever leur niveau de jeu et de répondre ainsi à leurs ambitions.

Lire aussi : Nozay. Les filles poussent la porte du club de foot

Le projet d’un terrain synthétique, à l’horizon 2023, va également dans le sens d’une évolution favorable pour le club. Nos équipes pourront s’y entraîner par tous les temps et une telle surface est susceptible d’attirer de nouveaux joueurs.

Inscriptions pour les licences : secretariatnosfootball@gmail.com

Article Ouest France

Inscription EMS 2022-2023

🚨 ️Nous avons rajouter 2 créneaux sur Nozay (un pour les PS-MS et un pour les GS-CP).
ℹ️Pour valider l’inscription, il faut fournir la fiche d’inscription disponible sur notre site internet avec le paiement lors des permanences d’inscriptions, puis ensuite fournir les documents demandés par notre fédération.

Le club de remise en forme Nozay omnisports remonte la pente (Ouest France)

La section remise en forme du Nozay omnisports, à Nozay (Loire-Atlantique) a connu deux années difficiles, en raison du contexte sanitaire lié au Covid-19. Mais le nombre de ses adhérents constitue un socle solide. Deux nouvelles éducatrices viendront renforcer le personnel, pour encadrer les cours collectifs, à la rentrée de septembre.

La salle de remise en forme du Nozay omnisports, à Nozay (Loire-Atlantique), se dirige vers des jours meilleurs et ses adhérents retrouvent le sourire.

« Les deux années de pandémie nous ont porté un coup rude. Une sinistre période durant laquelle la vie de notre salle de remise ne forme s’est arrêtée », constate amèrement Thibault Usmer, le président de la section remise en forme du Nozay omnisports, à Nozay (Loire-Atlantique). Cependant, les deux périodes de confinement, en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, ont été gérées au mieux pour ne pas trop pénaliser les adhérents, aussi bien financièrement que sportivement.

« Des pertes significatives »

Au terme de la saison 2021-2022, le club compte 560 licenciés. « Compte tenu des circonstances, c’est plutôt positif, mais au plan comptable, nous constatons des pertes significatives, analyse le président. En effet, la peur du Covid et l’obligation du passe vaccinal en janvier ont éloigné de notre salle certains adhérents. »

Par ailleurs, les cours collectifs n’ont pu être assurés régulièrement du fait de l’absentéisme prolongé d’une éducatrice victime d’un accident.

Deux nouvelles éducatrices pour les cours collectifs

Mais en septembre 2022, date de la nouvelle saison, deux nouvelles éducatrices viendront renforcer le staff pour assurer les cours collectifs du mardi soir, à Abbaretz, et du mercredi, à Nozay. « Ces cours collectifs, qui proposent du Pilates, du step, du renforcement musculaire et du circuit training, drainent une part importante de nos effectifs », précise Thibault.

Autre atout du club : la prise en charge de personnes souffrant de pathologies diverses par un éducateur diplômé en formation sport santé.

Reprise des cours le 12 septembre 2022

Après une interruption de ses activités du 23 juillet au 22 août, la section remise en forme rouvrira ses portes avec une reprise des cours collectifs, à partir du 12 septembre. Les inscriptions peuvent se faire tout au long de l’année à la salle de la Chesnaie, route de Nort-sur-Erdre.

Chaque adhérent a droit à deux heures hebdomadaires, modulables selon l’affluence. Possibilité de deux séances gratuites avant inscription définitive.

Article Ouest France

Les terrains de tennis refaits à neuf seront inaugurés samedi 11 juin (Ouest France)

Cindy Bouillard, la présidente de la section tennis, accompagnée de Sylvie Beaurain et de Martine Carudel, qui ont été à la tête du club de nombreuses années.

La section tennis du Nozay omnisports, mais aussi tous les amateurs de la petite balle jaune vont pouvoir profiter d’un équipement entièrement rénové. « Nous venons d’achever des travaux. Ils consistaient à changer la clôture et les filets, à refaire la surface en résine et à équiper l’ensemble d’un éclairage, ce qui augmente considérablement les créneaux d’utilisation des deux terrains », explique Isabelle Tessier, adjointe au sport. Le coût des travaux s’élève à 79 000 € TTC.

Une journée pour découvrir les nouveaux terrains

Cindy Bouillard, la présidente de la section, ne cache pas sa satisfaction. « Nos soixante-douze licenciés, dont quarante-trois jeunes, répartis en dix équipes inscrites en compétition, vont pouvoir s’adonner dans d’excellentes conditions à leur sport favori. »

Chacun va pouvoir découvrir ces nouveaux terrains extérieurs samedi, à partir de 14 h, à l’occasion d’une journée portes ouvertes. Au programme, différentes animations qui se clôtureront par un apéritif, à18 h, et un tirage au sort qui permettra à cinq chanceux de gagner leur licence pour la saison prochaine. Possibilité de s’inscrire également pour la saison à venir.

À noter, du jeudi 16 juin au samedi 2 juillet aura lieu le tournoi open.

 

OUEST FRANCE