Un match de foot décisif à ne pas manquer dimanche (Ouest France)

Le derby opposera Abbaretz–Saffré et le Nozay omnisports, au stade municipal de Nozay, dimanche 22 mai, à 15 h. Une rencontre décisive dont l’enjeu est l’accession en première division.

Le club du Nozay omnisports lors d’un entraînement, avant la date fatidique du dimanche 22 mai.

« Un scénario improbable, inimaginable. Nos deux équipes, Abbaretz–Saffré et le Nozay omnisports, ont disputé leur premier match de championnat l’une contre l’autre. Elles se retrouvent, dimanche, pour jouer leur montée en première division après avoir été au coude à coude durant toute la saison », s’étonne encore Angélique Doucet, la présidente du club Nozay omnisports.

Deux petits points d’avance

Quelques kilomètres séparent les deux clubs. Et pourtant, c’est la première fois qu’ils se retrouvent dans le même groupe en championnat. Avant l’ultime rencontre, le club nozéen devance son adversaire de deux petits points. Mais ce dernier a peut-être l’avantage psychologique d’avoir remporté le match aller. Qu’en sera-t-il dimanche de la forme des uns et des autres ? Mickaël Humeau, le coach du NOS, mise sur l’esprit collectif de ses joueurs. « Mais, leur jeunesse et leur manque d’expérience peuvent être un handicap », concède-t-il. Alban Berthelot, l’entraîneur du club Abbaretz-Saffré, invite ses joueurs à beaucoup d’humilité et de respect face à un club qui a connu des années glorieuses à un niveau régional. « Cela dit, nous comptons bien surfer sur une super dynamique qui nous a amenés au niveau de notre adversaire. »

« Avant tout la fête du football »

Quel que soit l’enjeu, ce sera avant tout la fête du football dimanche, route de Puceul. « Tous nos joueurs se sont mobilisés pour préparer cet événement exceptionnel. D’ailleurs, ce sont nos plus jeunes qui accompagneront les deux équipes lors de l’entrée sur le terrain, annonce Angélique Doucet. Les deux équipes méritent la première place. Alors, que la meilleure gagne ! », dit Yoann Collet, le président du club Abbaretz-Saffré. Néanmoins, Alban Berthelot aimerait tellement que la victoire leur revienne pour précisément l’offrir en cadeau à son président, qui quittera ses fonctions en fin de saison après avoir fondé le club en 2015.

Une certitude, le résultat de match prochain ne remettra pas en cause la ligne de conduite, ni les valeurs ardemment défendues par les deux clubs. « Nous avons entrepris depuis dix ans un travail de longue haleine pour former des jeunes qui, aujourd’hui, témoignent de leur fidélité à leur club. C’est la plus belle de nos récompenses, se réjouit Angélique Doucet. Depuis plusieurs saisons, nous sommes dans l’apprentissage de bons moments. Le derby que nous allons disputer, dimanche, doit être à la hauteur l’engagement de tous nos bénévoles », conclut Alban Berthelot.

Ouest France