Un nouveau directeur au Nozay omnisports (Ouest France)

Fort de ses 2 000 adhérents, le Nozay omnisports (NOS) avait besoin de renforcer son équipe de salariés. Florian Védérine en sera le nouveau directeur. Sa mission : favoriser la cohésion et les échanges.

Florian Védérine et Benoit Pasquier, président du Nozay omnisports.

Nommé directeur associatif du NOS (Nozay omnisports) depuis le mois d’août, Florian Véderine, originaire de Nantes, connaît Nozay depuis son enfance. « J’y ai même exercé pendant ma jeunesse des fonctions d’animateur au centre socioculturel », se souvient le nouveau directeur, aujourd’hui âgé de 41 ans.

Doté d’un Master 2 en activités physiques adaptées et diplômé d’État en psychomotricité, Florian Védérine a exercé sa profession dans le département du Nord pendant quelques années, puis il a occupé le poste de responsable pédagogique et celui de directeur à l’institut de formation d’Alençon, dans l’Orne.

Quatorze sections et 2 000 licenciés

Le nouveau directeur associatif semble donc bien armé pour prendre les rênes d’une équipe de dix-huit salariés, soit sept équivalents temps plein, qui, avec une armada de bénévoles, gèrent les quatorze sections du NOS et ses quelque 2 000 licenciés. « Pendant la pandémie, nos effectifs ont été réduits à 1 600 adhérents, mais nous remontons rapidement la pente et nous espérons retrouver rapidement notre rythme de croisière avec 2 200 licenciés », précise Benoît Pasquier, le président.

Travailler au développement de toutes les sections sportives, avec, pour objectif, de soulager les bénévoles dans la gestion administrative en leur permettant de se concentrer sur la partie sportive sera la principale mission de Florian Védérine.

Nommé directeur associatif du NOS (Nozay omnisports) depuis le mois d’août, Florian Véderine, originaire de Nantes, connaît Nozay depuis son enfance. « J’y ai même exercé pendant ma jeunesse des fonctions d’animateur au centre socioculturel », se souvient le nouveau directeur, aujourd’hui âgé de 41 ans.

Doté d’un Master 2 en activités physiques adaptées et diplômé d’État en psychomotricité, Florian Védérine a exercé sa profession dans le département du Nord pendant quelques années, puis il a occupé le poste de responsable pédagogique et celui de directeur à l’institut de formation d’Alençon, dans l’Orne.

Accompagner des malades

Mais il sera chargé, également, du développement de la Maison sport santé de l’association, qui s’honore, depuis le mois de janvier, d’un label décerné par le ministère de la Santé et des sports.

Il conduira cette mission en partenariat avec Jonathan Chedotal, salarié coordinateur des parcours santé, en lien avec l’ensemble des sections. Son rôle consistera à rechercher des partenariats avec d’autres associations ou des professionnels de la santé pour accompagner toutes les personnes qui souffrent de maladies chroniques dans leur pratique sportive.

Donner envie aux enfants

Enfin, le nouveau directeur aura en charge de dynamiser l’école multisport du NOS. « Une section créée il y a quatre ans avec une quinzaine d’adhérents, et qui en compte, aujourd’hui, quatre-vingt-dix à l’échelle de notre communauté de communes », se réjouit le président.

Destinée aux enfants à partir de 3 ou 4 ans, l’école multisport vient en complémentarité des autres sections pour leur permettre de trouver leur voie à travers toutes les disciplines sportives qui leur sont offertes.
Ouest France