Une nouvelle salle pour le club de gymnastique (Ouest France)

Les deux années de pandémie n’ont pas entamé le moral du club de gymnastique. Grâce à un équipement flambant neuf, il mise sur un avenir radieux.

« Nous venons de vivre deux saisons très compliquées. Plus de compétitions pour nos jeunes gymnastes, deux galas annuels annulés et des conditions d’entraînements fortement altérés à cause des fermetures successives de la salle de la route d’Abbaretz. Tous ces facteurs ont été causes de démobilisation et de lassitude pour nos athlètes. Une situation qui a provoqué une perte importante de nos effectifs, de 120 à 70 adhérents », explique Kevin Médard, le président de la section gymnastique du Nozay omnisports (NOS).

500 m² entièrement équipés pour les gymnastes

Cette période noire semble bien révolue et de nombreux motifs d’espoir laissent augurer des jours meilleurs. Le premier d’entre eux, et non le moindre, s’exprime par la construction en cours d’une nouvelle salle de gymnastique, qui devrait ouvrir ses portes en septembre. « Un équipement que nous avons sollicité auprès des élus de la communauté de communes, en 2017 », rappelle le président.

Située à proximité du stade de football et de la salle omnisports de la Chesnaie, la nouvelle salle occupera un espace de 500 m², et sera équipée de tous les agrès indispensables aux divers exercices de la gymnastique. « Ce nouvel outil va nous permettre d’ouvrir de nouveaux créneaux horaires pour accueillir le nombre d’adhérents, en constante évolution depuis la création du club, en 2011. Et de travailler dans des conditions optimales. »

Ainsi, dès rentrée de septembre, les clubs vont augmenter les heures d’entraînement pour les filles et les babies gym, et, surtout, constituer un groupe de garçons, jusqu’à maintenant très minoritaire au sein de la section. Concrètement, le club disposera de créneaux d’entraînement quatre soirs par semaine, ainsi que le mercredi après-midi et le samedi matin. « Au cours de la saison 2022-2023, nous nous fixons l’objectif de doubler nos effectifs pour atteindre le nombre de 140 adhérents. »

Et pour assurer le meilleur accueil aux futurs pratiquants, le club compte sur le professionnalisme des six membres de son bureau et celui de ses trois entraîneurs. « Nous recherchons un éducateur salarié pour consolider notre encadrement, ainsi que des bénévoles pour accompagner les jeunes dans leurs exercices », conclut Kévin Médard.