Simon Lépine, jeune président déterminé à la tête du Nozay omnisports BMX (Ouest France)

Après une période de turbulences, la section BMX du Nozay (Loire-Atlantique) omnisports recouvre un climat serein que Simon Lépine, le jeune président, entend conforter.

Simon Lépine, président du BMX, mesure l’ampleur des dégâts, après l’incendie du bureau, du vestiaire et du conteneur de matériel de l’association, le 11 septembre.

« Au printemps, les démarches ont été infructueuses auprès de nos collectivités locales pour moderniser notre piste de BMX et la rendre accessible à des compétitions de haut niveau. Et tout récemment, il y a eu l’incendie du module qui abritait notre bureau et nos vestiaires, ainsi que le conteneur de matériel. Ces deux événements ont sérieusement ébranlé notre moral », déplore Simon Lépine, le président du Nozay omnisports BMX.

Mais il en faut davantage pour ruiner la détermination du jeune président de 22 ans, membre du club depuis 2005 en tant que pilote et qui succède aujourd’hui à son père, Jean-Charles Lépine, lui-même président du club pendant huit années.

En études sportives à Rennes, Simon Lépine envisage son avenir professionnel dans l’événementiel sportif. Pour l’heure, il n’a qu’une ambition : pérenniser la vie d’un club qui a été fondé en 1985 avec quelques licenciés et qui compte aujourd’hui 95 adhérents, soit 33 % de plus que la saison dernière. « Pour cela, je vais mettre toutes mes compétences de pilote et d’éducateur sportif à son service », assure-t-il.

Une toute nouvelle école baby vélo

Labellisée en juillet, la section BMX du Nozay omnisports vient de créer une école baby vélo accessible aux enfants de 2 à 4 ans. « Le développement de nos activités nécessite une structure mieux adaptée, tant au niveau des infrastructures que de l’encadrement humain, dit le président. Notre souhait est de nous remettre autour de la table avec la municipalité et la communauté de communes pour envisager la modernisation de notre piste, étape indispensable à l’évolution de notre section qui connaît un engouement permanent depuis les Jeux olympiques de 2008. »

n ce début de saison, une équipe de quatre éducateurs diplômés, mais aussi de jeunes pilotes qui vont progressivement s’investir en suivant des formations, assurent les quatre entraînements hebdomadaires sur le terrain de Mocque-Souris. Pour l’encadrement du baby vélo, le club peut compter sur le soutien du Nozay omnisports qui met à sa disposition un éducateur salarié et un apprenti. L’association lui apporte également son aide dans la gestion administrative.

D’abord reconstruire après l’incendie

À l’image de la nocturne du mois de juin qui a rassemblé plus de 200 pilotes, le président souhaiterait réitérer en 2023 avec un événement d’envergure. « Mais le plus urgent consiste à reconstruire, après l’incendie du 11 septembre. L’hiver approche. Nous avons impérativement besoin d’un bureau et de vestiaires », s’alarme Simon Lépine. Pour cela, il peut compter sur les services techniques de la mairie.

Le bureau : président, Simon Lépine ; vice-président, Mathieu Minier ; trésorier, Mickaël Bourdaud ; secrétaire, Delphine Lépine.

Ouest France

La grande fête du BMX est de retour ce samedi à Moque-Souris (Ouest France)

Après les deux ans sans être programmée, la compétition proposée par le club de BMX de Nozay revient ce samedi 25 juin, toujours en semi-nocturne. Une discipline qui prend de plus en plus d’ampleur chaque année. L’occasion aussi de revenir sur l’avenir du club.

Les pilotes du NOS BMX portent haut les couleurs du club cette saison.

Avec ses 95 licenciés, le NOS BMX, le club de BMX de Nozay, n’a pas eu d’effet Covid. Sport de plein, la discipline est de plus en plus prisée. Et pour finir la saison en beauté, le club organise depuis plusieurs années une semi-nocturne. Plus de 200 pilotes de la région et des régions avoisinantes sont attendus samedi 25 juin, sur la piste de Moque-Souris. Quatre-vingt bénévoles seront mobilisés.

Une compétition de draisiennes

« C’est un vrai spectacle, déclare Simon Lépine, coprésident du NOS BMX, qui s’exprime au nom du bureau dans son ensemble. On attend près d’un millier de spectateurs. » Les premiers essais débuteront à 15 h pour un début des courses à 17 h avec neuf catégories. « Cette année, il y aura une nouveauté avec une course de draisiennes pour les tout-petits, de 3 à 4 ans. » En effet, le club propose depuis la rentrée de septembre, une section de baby BMX, sept pilotes y ont participé toute la saison.

La soirée, entièrement gratuite pour le public, se terminera par un feu d’artifice, offert par la municipalité de Nozay. Ça sera aussi l’occasion de rappeler que le Département de Loire-Atlantique et la Région des Pays de la Loire accueilleront cet été deux compétitions d’envergure à La Beaujoire, sur une piste éphémère : les championnats de France du 15 au 17 juillet, puis le Mondial du 25 au 30 juillet. Deux pilotes du NOS sont d’ailleurs qualifiés pour la compétition nationale.

Une bonne saison

« La saison s’est bien passée, avec onze médailles au championnat départemental à La Turballe, dont deux titres, et deux pilotes qualifiés pour le Trophée de France à Sarzeau (Morbihan) », ajoute Simon Lépine. Un club qui ne fonctionne qu’avec des bénévoles, notamment parmi les entraîneurs. « Le club grandit, et nous allons devoir trouver des solutions pour pouvoir accueillir de nouveaux licenciés », admet le coprésident au nom du bureau.

Quid de la piste actuelle ?

Depuis plusieurs années, l’association réclamait aussi une nouvelle piste, plus moderne, avec de l’enrobé. Ce que reconnaît la Ville. « Historiquement, la piste avait été conçue par des bénévoles, se souvient Jean-Claude Provost, maire de Nozay. Le terrain avait été donné par un adjoint, Eugène Lebreton. Elle a vieilli c’est sûr. Nous avions émis l’idée avec la communauté de communes, qui a la compétence activités sportives, de créer une nouvelle piste, budgétisée à 450 000 €. »

C’est sur le choix du lieu, à Treffieux, à l’emplacement de l’actuel stade de football, qu’une petite polémique a enflé entre les élus, le club et des riverains du site. Car il était impossible d’agrandir la piste de Nozay, proche de la 4 voies, le PLU l’interdisant. « Les riverains, à Treffieux, craignaient le bruit qu’aurait pu occasionner cette piste, notamment avec la grille de départ, ce qui a entraîné une signature d’une pétition, rappelle Didier Bruhay, maire de Treffieux et vice-président de la comcom de Nozay, en charge du dossier. Il y avait aussi la question de la butte qui aurait été trop près des maisons. »

Le club restera à Nozay

Au final, l’idée a été totalement abandonnée et la viabilité du club a été remise en question. « J’avais envoyé un courrier en indiquant qu’on continuerait d’entretenir la piste jusqu’à la nocturne, déclare le maire de Nozay. Les relations se sont depuis apaisées. Nous avons fait venir des responsables de la commission BMX du comité des Pays de la Loire et des techniciens pour voir ce qu’on pouvait envisager sur la piste. Le principal problème, c’est le premier virage, dangereux et qui occasionne des chutes. La commission a proposé des aménagements en disant qu’on pouvait toujours rouler dessus, et ces travaux se feront en régie. »

Avec ses 95 licenciés, le NOS BMX, le club de BMX de Nozay, n’a pas eu d’effet Covid. Sport de plein, la discipline est de plus en plus prisée. Et pour finir la saison en beauté, le club organise depuis plusieurs années une semi-nocturne. Plus de 200 pilotes de la région et des régions avoisinantes sont attendus samedi 25 juin, sur la piste de Moque-Souris. Quatre-vingt bénévoles seront mobilisés.

Une compétition de draisiennes

« C’est un vrai spectacle, déclare Simon Lépine, coprésident du NOS BMX, qui s’exprime au nom du bureau dans son ensemble. On attend près d’un millier de spectateurs. » Les premiers essais débuteront à 15 h pour un début des courses à 17 h avec neuf catégories. « Cette année, il y aura une nouveauté avec une course de draisiennes pour les tout-petits, de 3 à 4 ans. » En effet, le club propose depuis la rentrée de septembre, une section de baby BMX, sept pilotes y ont participé toute la saison.

La soirée, entièrement gratuite pour le public, se terminera par un feu d’artifice, offert par la municipalité de Nozay. Ça sera aussi l’occasion de rappeler que le Département de Loire-Atlantique et la Région des Pays de la Loire accueilleront cet été deux compétitions d’envergure à La Beaujoire, sur une piste éphémère : les championnats de France du 15 au 17 juillet, puis le Mondial du 25 au 30 juillet. Deux pilotes du NOS sont d’ailleurs qualifiés pour la compétition nationale.

Une bonne saison

« La saison s’est bien passée, avec onze médailles au championnat départemental à La Turballe, dont deux titres, et deux pilotes qualifiés pour le Trophée de France à Sarzeau (Morbihan) », ajoute Simon Lépine. Un club qui ne fonctionne qu’avec des bénévoles, notamment parmi les entraîneurs. « Le club grandit, et nous allons devoir trouver des solutions pour pouvoir accueillir de nouveaux licenciés », admet le coprésident au nom du bureau.

Quid de la piste actuelle ?

Depuis plusieurs années, l’association réclamait aussi une nouvelle piste, plus moderne, avec de l’enrobé. Ce que reconnaît la Ville. « Historiquement, la piste avait été conçue par des bénévoles, se souvient Jean-Claude Provost, maire de Nozay. Le terrain avait été donné par un adjoint, Eugène Lebreton. Elle a vieilli c’est sûr. Nous avions émis l’idée avec la communauté de communes, qui a la compétence activités sportives, de créer une nouvelle piste, budgétisée à 450 000 €. »

La piste de Moque-Souris, à Nozay, accueillera cette semi-nocturne et plus de 200 pilotes ce samedi 25 juin. | NOS BMX

C’est sur le choix du lieu, à Treffieux, à l’emplacement de l’actuel stade de football, qu’une petite polémique a enflé entre les élus, le club et des riverains du site. Car il était impossible d’agrandir la piste de Nozay, proche de la 4 voies, le PLU l’interdisant. « Les riverains, à Treffieux, craignaient le bruit qu’aurait pu occasionner cette piste, notamment avec la grille de départ, ce qui a entraîné une signature d’une pétition, rappelle Didier Bruhay, maire de Treffieux et vice-président de la comcom de Nozay, en charge du dossier. Il y avait aussi la question de la butte qui aurait été trop près des maisons. »

Le club restera à Nozay

Au final, l’idée a été totalement abandonnée et la viabilité du club a été remise en question. « J’avais envoyé un courrier en indiquant qu’on continuerait d’entretenir la piste jusqu’à la nocturne, déclare le maire de Nozay. Les relations se sont depuis apaisées. Nous avons fait venir des responsables de la commission BMX du comité des Pays de la Loire et des techniciens pour voir ce qu’on pouvait envisager sur la piste. Le principal problème, c’est le premier virage, dangereux et qui occasionne des chutes. La commission a proposé des aménagements en disant qu’on pouvait toujours rouler dessus, et ces travaux se feront en régie. »

Rassuré, le club va bien continuer ses activités sur cette piste la saison prochaine. « Il va nous falloir évoluer au sein de la structure, trouver des solutions pour continuer de faire évoluer le club, notamment au niveau de l’encadrement », atteste le bureau du NOS. Avec pourquoi pas, un salarié à l’avenir.

Samedi 25 juin, à partir de 15 h, sur la piste Moque-Souris. Parking et restauration, entrée gratuite.

Article Ouest France

Première manche des samedis du BMX

Samedi 15 janvier, la section NOS BMX organisait sur sa piste la première manche des samedis du BMX 🚵‍♀️🔛
 
Une course découverte « petit format » a été mise en place avec le club de Carquefou et de Nantes pour les nouveaux licenciés de BMX, ce qui a rassemblé 90 pilotes dans la joie et la bonne humeur 🏁😃
 
Merci à tous les bénévoles qui se sont investis pour cette journée 👏🙌

Inscriptions Saison 2021-2022 – BMX

🔜 SAISON 2021-2022
 
👉 Les sections préparent dès à présent la saison prochaine, la section BMX des samedis après-midi découverte à partir du mois de Septembre sur la piste de Mocque-Souris à Nozay :
– samedi 11 septembre 2021
– samedi 18 septembre 2021
 
📞 Pour tous renseignements n’hésitez pas à contacter la section par mail : nosbmxclub@yahoo.fr